Aller au contenu

New World : Premières impressions

Du 25 août au 5 septembre, Amazon Games Studio a permis à de nombreux joueurs de découvrir son MMO New World lors d’une preview. Une phase de test à grande échelle, sorte de calmant à une communauté qui avait du mal à digérer une date de sortie repoussée au printemps 2021. J’ai découvert un titre dans un état qui ne pouvait être celui d’une release mais qui s’annonce prometteur.
New World a pour lui une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Être le premier MMO du studio de jeu vidéo du mastodonte Amazon, forcément, ça éveille la curiosité et en prime (ah,ah) ,on voit tous vos vilains défauts. 

Amis naufragés

New World nous invite à découvrir un nouvel univers, Aeternum. Une île mystérieuse et fictive en plein Bermudes dans notre 18e siècle.
L’heure est à la découverte de richesses et autres passage un peu plus négatifs que l’Histoire n’oublie pas. Après une cinématique d’introduction nous présentant un capitaine au style conquistador parlant à un prêtre, on découvre que l’île possède des ressources jusque là inimaginables, notamment l’Azoth. Une sorte d’énergie pure qui n’est ni bonne, ni mauvaise mais amplifie votre dessein.
Le capitaine se voit confier la boîte brillante et embarque à bord de son navire direction Aeternum. C’est à bord que vous pourrez créer votre avatar avec des options de personnalisation classiques (sexe, couleur de peau, pilosité faciale, cheveux, couleurs de cheveu et coupe).

Forcément, la fin du voyage est houleuse et on termine à la mer, pauvre naufragé que nous sommes. Jusqu’ici, rien de transcendant. La cinématique laisse place au temps-réel de façon fluide et on débarque sur Aeternum où le Capitaine Thorpe vit ses derniers instants. Il a juste le temps de nous confier une petite boîte que l’on va trimbaler pendant un bon moment. Étrangement, on a fait naufrage avec notre épée, sans se blesser. Épée avec laquelle on réduira en poussière nos premiers assaillants.

S’ensuit alors une entrée en matière avec les différentes actions disponibles à notre avatar. Clic gauche pour attaquer, clic gauche maintenu pour une attaque puissante et clic droit pour bloquer les attaques. Le mouvement est lui aussi clé dans le système de combat avec un appui sur la touche Espace afin d’effectuer une roulade ou alors un saut. Les touches ZQSD vous permettent de vous déplacer de façon classique. Notons une animation contextuelle s’enclenchant à l’approche d’obstacles que vous pouvez passer façon Parkour en maintenant enfoncée la touche Z.
On passe d’ennemi en ennemi en s’habituant aux contrôles. Ce MMO change mes habitudes.
On s’aventure un peu plus loin sur la plage et on arrive à une petite colline, moment bucolique où le titre du jeu s’affiche en grand avec un joli ciel rose. Ca pourrait être le paradis où l’île de Lost.
S’ensuit alors la première rencontre d’importance avec un mini-boss qui mettra nos compétences à rude épreuve. Bloquer, attaque puissante afin de briser sa garde et on n’en parle plus. L’aventure New World est lancée !

Une fois ce passage fait, on tombe dans le leveling pur. Des quêtes à effectuer où il faut tuer X créatures, ramasser ceci ou crafter cela. J’ai l’impression d’être là mais sans vraiment savoir pourquoi, pourquoi moi? Je n’étais qu’un matelot, apparemment en quête d’aventure.
Les premières quêtes s’enchaînent rapidement et très vite la Guetteuse Linch m’invite à rejoindre le hameau le plus proche : Levant. La-bas, je devrais m’adresser à la Magistrate Bond. Une fois sur place, je découvre le système de ville (sanctuaire) de New World. un sanctuaire est donc un endroit où tous les joueurs, peu importe leur faction, peuvent se retrouver et accéder à divers services et outils comme la forge, le comptoir (hôtel des ventes ici) ou encore, une cabane où stocker nos effets. Le hic, c’est que chaque ville a son lieu d’entreposage et les différents points de stockage ne sont pas reliés entre eux. Il en est de même pour les comptoirs. Préparez donc de bonnes guenilles, il faudra marcher de nombreux, très nombreux kilomètres. 

Pages : 1 2 3

Participez à la discussion et obtenez des points !

2 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez